Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2011

Le nouveau Cinéma-Théâtre de Marc Hollogne peine à séduire...

Capture d’écran 2011-01-18 à 09.51.41.png

Il y a de cela près de quinze ans, Marc Hollogne triomphait dans la capitale et partout en France avec son amusant et novateur Cinéma-Théâtre intitulé "Marciel Monte à Paris". Si l'écriture n'était pas toujours des plus sophistiquées, le spectacle trouvait sa force dans un personnage séduisant et amusant, léger, pétillant, et surtout une idée novatrice mise en oeuvre avec une habileté qui laissait sans voix.

Rappelons rapidement le concept. Il s'agit pour l'interprète principal de jouer une histoire qui se déroule simultanément sur un écran et sur la scène, dialoguant en direct avec les personnages projetés, rentrant dans l'écran pour les rejoindre puis en surgissant, le tout avec une incroyable précision et non sans humour (le fait de passer dans l'écran changeant parfois la couleur de sa veste, la taille d'un objet qui devient immense...).

Avec "L'Illuminé", présenté à partir d'aujourd'hui au Théâtre Déjazet, Marc Hollogne a souhaité pallier les faiblesses de texte évoquées plus haut en inventant une histoire plus fournie située au coeur du XVIIIème, soignant ainsi des dialogues à la manière de la langue de l'époque, s'autorisant quelques anachronismes tant dans le style que dans le vocabulaire. Pourquoi pas ?

En effet, c'eut pu être amusant et réussi si son script ne s'avérait bancal et si les dialogues tenaient la route. Or l'intérêt du spectateur pour cet homme s'imaginant stopper net la révolution industrielle naissante en écrivant un manifeste demandant au roi d'interdire les pompes à feu nouvellement apparues et menaçant sous peu de remplacer l'homme, le tout mêlé à une vague histoire d'amour, décline extrêmement rapidement après le lever du rideau.

Une interminable logorrhée de celui qui, avant l'heure, ne veut pas se faire bouffer par la technologie, certes écrite avec soin mais sans relief et dont on ne perçoit pas le bout, a raison de l'auditoire le plus attentif (certains dorment !), l'humour se faisant rare au sein d'un propos confus. Ajoutons que les prouesses techniques qui entraînaient un émerveillement de chacun il y a quinze ans ont fini par lasser, beaucoup d'artistes s'en étant très largement inspirés depuis.

Pour le moins, il faudrait là des auteurs solides.

Et peut-être même passer à autre chose...

Dispensable.


"L'illuminé" II - Marc Hollogne
envoyé par ptitevi44. - Films courts et animations.

Commentaires

Bonjour,
Ma femme et moi même avons été par notre fille au dejazet.
Cette piéce est tout bonnement dénuée d'intérêt . Ce marc hologne est suffisant e joue très mal. j'ai eu , nous avons eu de la peine pour Jonaz? rufus ..
À déconseillé donc.

Écrit par : henry | 29/01/2011

je suis allée le 11 mai 2011 avec deux amies qui ne connaissaient pas Marc Hollogne (moi je l'avais vu il y a une quinzaine d'années avec Martiel...), toutes les trois avons été bien sûr enthousiastes. J'ai recommandé ce spectacle a deux autres amies qui y sont allées le dimanche 15 mai et elles aussi ont été enchantées. Je ne comprend pas qu'il y ait si peu de publicité sur ce comédien surtout lorqu'on voit la pièce "Le prénom" avec Bruel qui refusait du monde alors que cette pièce est un scandale tellement elle est insignifiante. Alors pourquoi
Marc Hollogne n'a pas le succès qu'il mérite ???
JE RECOMMANDE VIVEMENT CETTE PIECE QUI EST SURPRENANTE ET CHAPEAU MR HOLLOGNE car dire votre texte non stop pendant 90 minutes est une prouesse. J'attend le prochain spectacle

Écrit par : sauvage françoise | 21/05/2011

C'est un spectacle magistral, nous étions 18 à aller voir l'illuminé et tous à l'unanimité avons été enchanté par la qualité du cinéma théâtre de Marc Hollogne. Merci à cet artiste génial et nous serons au rendez-vous pour vos prochains spectacles!

Écrit par : mickamaria | 10/06/2011

Super spectacle!!!!!!
Avec Marc Hollogne, on s'amuse, on s'instruit, on sourit, on réfléchit, on s'émerveille...
Marc est un magicien de la technologie cinématographique, un comédien ludique, un acteur génial, un réalisateur créatif et érudit...
Autant de qualités peut déranger!
On a passé un moment merveilleux.
Merci et à très bientôt Monsieur Marc Hollogne!
Elen Cannistraro.

Écrit par : Elen | 17/02/2012

Comme quoi il ne faut pas toujours suivre aveuglément les critiques... Hier soir à Tubize, Marc Hollogne nous a éblouis avec ce prodige de technique et de virtuosité d'acteur. Bravo à lui et à toute l'équipe de techniciens. Quant au texte, si certains s'endorment, c'est qu'ils ont fait un repas trop arrosé avant d'aller au spectacle ou qu'ils n'y comprenaient pas grand-chose... Merci pour ce grand moment.

Écrit par : Thérèse COPPENS | 18/02/2012

Pourquoi décourager un tel génie par des propos aussi subjectifs ? Si l'auteur de l'article (le "critique") n'a rien compris à la pièce, peut-être doit-il mettre en cause plutôt son propre niveau de compréhension. Il devrait, en bon professionnel, apprendre à moduler ses propos, les relativiser, les nuancer.
Libre à lui (ou elle ?) de ne pas aimer un spectacle. Mais décréter de sa nullité de manière aussi péremptoire et subjective... est désolant et infamant pour l'auteur.
Nous sommes nombreux, et les témoignages sur cette page le prouvent à savoir apprécier un art novateur et toujours étonnant.
Bravo Monsieur Hollogne, ne vous découragez pas et faîtes-nous rêver, fantasmer et jubiler encore !

Écrit par : régine R | 30/12/2013

Les commentaires sont fermés.