Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/09/2012

Des échanges épistolaires qui sont du vrai théâtre !

critique love letters isa mercure gilles guillot théâtre du luce

Au Lucernaire, Isa Mercure et Gilles Guillot reprennent à partir du 19 septembre les célèbres "Love Letters", de l'américain A.R. Gurney, et nous démontrent que s'il existe parfois (souvent) des lectures paresseuses et sans grand intérêt sur les scènes parisiennes, d'autres se révèlent, comme c'est ici le cas, de petits bijoux théâtraux. 

D'abord parce que de lecture, il n'est ici véritablement question. Les deux comédiens connaissent leur texte sur le bout des doigts, le maîtrisent et l'incarnent à cent pour cent , habitent les écrits de leurs personnages, ces deux amis d'enfance qui ne cesseront de correspondre et de s'aimer jusqu'à la fin de leur vie malgré des parcours différents, et sont porteurs d'une intensité croissante tout au long spectacle, de l'innocence de l'enfance aux sentiments plus violents de la vie d'adulte... Simples, subtils, d'une grande sensibilité, beaux, assis à leurs bureaux d'écoliers ces deux là  nous ont conquis !

Ensuite parce que le texte, en plus d'une efficacité dramatique évidente dans sa construction, fait la part belle à des échanges extrêmement vifs, souvent proches d'une conversation parlée, évitant le possible ronronnement d'un enchaînement de lettres qui pourrait vite devenir indigeste. 

C'est donc avec un plaisir non feint et une émotion certaine que nous fûmes les témoins de cette poignante histoire d'amour et d'amitié qui se déroule sur 50 ans, dépeignant par ailleurs avec justesse la société américaine des années 30 à 80.

Allez-y !

Jusqu'au 10 novembre.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  logo125_27_fnac_bl.gif

critique love letters isa mercure gilles guillot théâtre du luce

Photo : Lot

Commentaires

Un vrai et beau spectacle. La lecture des lettres de ces deux gamins devenus ados puis adultes et enfin vieux est truffée de tendresse, d'affection et au bout du compte, d'amour impossible ou empêché. Isa Mercure et Gilles Guillo les ont compris, ils sont ces deux personnes et les jouent avec adresse, finesse et intensité. De belles émotions pour cet authentique moment de théâtre.

Écrit par : Spectatif | 02/11/2012

Les commentaires sont fermés.