Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/02/2012

Diastème s'immisce dans les méandres des rapports amoureux...

critique une scène diastème julien honoré andréa brusque ciné 13 théâtre

Sincérité, authenticité, et sobriété : tels sont les maîtres mots de ce joli moment proposé au Ciné 13 Théâtre depuis le mois dernier.

Sur scène,  un couple. La trentaine. Elle est comédienne. Il est auteur. Au lever du rideau, ils sont à la terrasse d'un café. Ils se séparent. Faisant des aller-retour avec le passé, nous reconstituons petit à petit l'histoire de ces deux amants, au fil d'instants d'intimité volés se déroulant la plupart du temps dans des lieux publics. Situations contraignant les protagonistes à éviter tout comportement excessif et à exprimer leurs émotions et sentiments (passion, colère...) à travers un calme et une sobriété simplement apparents et d'une fragilité extrême.

Personnages à la fois élégants et cashs, ultra cérébraux. Dialogues concis, denses, vifs et drôles. Jamais verbeux. Diastème, l'auteur, explore la complexité du sentiment amoureux et du couple avec  subtilité, dépouillant son propos et sa mise en scène d'artifices trop théâtraux afin d'atteindre une vérité parfois troublante.

En Andréa Brusque et Julien Honoré, il a trouvé de beaux interprètes. Regards intenses chargés de sens, gestuelle épurée, le jeu est intelligent et cherche l'essence des personnages.

Simple, bref (moins d'une heure), juste et efficace.

Allez-y.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  logo125_27_fnac_bl.gif

critique une scène diastème julien honoré andréa brusque ciné 13 théâtre

Photo : Richard Schroeder 

Les commentaires sont fermés.