Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/05/2012

De la radio à la scène, les baisers pimentés de Manault...

critique bons baisers de manault théâtre la bruyère françois berléand manault deva

Voici une petite lecture haute en couleurs qui devrait réjouir les amateurs d'humour non aseptisé...

Certains d'entre vous gardent peut-être un souvenir ému, il y a trois ans, de réveils estivaux à l'écoute de France Inter, surpris par les propos d'une voix féminine suave et élégante délivrant aux auditeurs d'improbables conseils sur leur sexualité, leur couple ou leur famille, entre autres. Politiquement incorrectes, piquantes, riches en mauvais esprit, cruelles, coquines et parfois d'un trash à vous couper le souffle, ces pastilles humoristiques agissaient comme de délicieux coups de fouet matinaux prompts à vous extirper définitivement de votre sommeil... La voix s'appelait Manault Deva (elle sévit désormais le dimanche midi sur la station publique).

Des efforts à faire pour conserver un mari volage et donc son train de vie (deux gâteries buco-génitales par jour, dont une sur son lieu de travail...) à la mise en garde adressée aux vieux beaux frimeurs conducteurs de 4X4 préférant à Bobonne les blondes méchées aimant les marques, sans oublier les suggestions d'épilation et de bronzage des zones (très, mais alors très) intimes, ou enfin celle, astucieuse, vous encourageant à laisser Mamie dans une maison de retraite tout l'été afin de pouvoir vous occuper de vous (avec un peu de chance elle sera morte avant septembre...), les conseils de la jeune femme se révélaient un cruel miroir grossissant des travers de notre société.

Excellente idée que de les avoir portés à la scène. Aux côtés de François Berléand, Manault Deva nous les donne à entendre avec une espièglerie délectable. La complicité des deux artistes s'avère des plus plaisantes. On se réjouirait d'ailleurs de les voir dans une version davantage théâtralisée de ces baisers. Car on sent bien que l'un et l'autre en ont sous le pied et pourraient nous offrir un moment irrésistible. Il est simplement savoureux, ce qui n'est déjà pas si mal...

Allez-y !

Attention, c'est à 18h30, et jusqu'au 21 juin seulement au La Bruyère.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  commander_100x30_02.gif

Ci-dessous l'intervierview par Fousdetheatre.com des deux comédiens :


Les commentaires sont fermés.