Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2012

Ramatuelle 2012 : Plus de théâtre et moins de music hall...

Capture d’écran 2012-06-12 à 14.42.51.png

Jacqueline Franjou et Michel Boujenah, respectivement présidente et directeur artistique de cette manifestation qui fêtera sa 28ème édition cette année, présentaient aujourd'hui leur programmation à la presse. 

Soucieux du maintien d'un juste équilibre entre la nécessité économique de remplir les 1200 places de son théâtre en plein air (le festival n'a pas de subvention), donc de proposer des spectacles populaires, et la volonté de faire découvrir des textes et des artistes à des publics différents, comme lorsqu'il invita la Comédie Française l'an passé, Michel Boujenah a une nouvelle fois fait preuve dans ses choix d'un éclectisme alléchant. 

Aussi, la comédie sociale "Ladies Night" (pièce qui donna naissance au film "The Full Monty") ouvrira t-elle les festivités le 31 juillet, avant une diffusion sur France TV le lendemain. Si le spectacle démarrera son exploitation à Paris dans les prochains jours, c'est la première fois qu'une pièce est montée en partie pour Ramatuelle.

Les spectateurs du sud auront également la chance de découvrir avant les parisiens "Le Tartuffe" de Patrick Chesnais et Claude Brasseur, et toujours dans l'idée de "faire du théâtre tendant à élever le débat tout en restant populaire", "Henri IV le bien aimé" sera de la partie, avec Jean-François Balmer et 17 comédiens. Un texte de Daniel Colas qui présentera par la même occasion son triomphal "Hollywood", avec Daniel Russo, Thierry Frémont et Samuel Le Bihan.

Notons encore la présence quasi traditionnelle d'un Guitry, héritage de Jean-Claude Brialy. Après Désiré en 2011, avec Robin Renucci, c'est au tour de François Berléand de s'y coller avec un des cartons de la saison, "Quadrille".

Une soirée intitulée "Rire à Ramatuelle" réunira François-Xavier Demaison et deux talents découverts par le festival "Rire en Capitale", avec lequel Jacqueline Franjou aimerait poursuivre et développer sa collaboration. Michel Boujenah regrette pour sa part de n'avoir eu plus de temps ces derniers mois pour chercher, parmi les 250 one man shows présentés chaque jour à Paris, les grands artistes de music hall de demain. Il se rattrappera, c'est promis, l'an prochain.

"Le début de la fin", avec Richard Berry et Jonathan Lambert, ainsi que "Les conjoints" d'Eric Assous complétent le programme. La partie variété sera assurée par Laurent Voulzy, Thomas Dutronc et Nolwenn Leroy.

Afin de préparer votre festival, et réussir vos vacances, retrouvez la critique de la plupart de ces spectacles sur fousdetheatre.com. Quant aux infos pratiques, direction le site du Festival de Ramatuelle :

www.festivalderamatuelle.com

16:04 Publié dans Actu, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.