Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/09/2012

Au théâtre, Edouard Baer anecdotique...

critique à la françaiseédouard baer théâtre marigny

L'artiste qui manie le verbe, la langue et l'esprit comme personne, avec une gourmandise et une aisance qui nous enchantent, revient sur les planches du Marigny présenter une nouvelle fantaisie intitulée "A la Française", entouré d'une dizaine de partenaires pour la plupart habitués à partager ses pitreries. Beaucoup de monde pour pas grand chose... 

A l'image d'Edouard Baer au fil de ses spectacles, nous risquerons ici la redondance. Car nous l'avons déjà écrit, le théâtre nécessite un peu plus de consistance que ce qui nous est donné à voir. Des élucubrations, aussi fantasques et absurdes soient-elles, ne forgent pas une histoire, encore moins un propos. Et si l'on se délecte sans réserve des talents d'improvisateur du personnage à la repartie impayable, à l'efficacité redoutable sous des formes courtes, on est bien plus réservé lorsqu'il fige ses délires dans un script maladadroit, prétexte à un bout à bout sympathique mais longuet.

Cette fois-ci, le prétexte narratif est la mission confiée à la troupe de l'ancien trublion de Canal Plus, par le Ministère des Affaires Etrangères,  consistant à monter un show portant haut les couleurs de la France afin de le présenter lors du prochain G20. L'histoire du pays, ses richesses culturelles, son esprit font partie du cahier des charges. A la veille de la représentation, Edouard n'a encore rien écrit...

Ainsi suivons-nous les tentavives de numéros des uns et des autres, imaginés à la va vite , les errances de Baer dans sa quête d'idées lumineuses... On sourit souvent, on rit franchement plus rarement, et contrairement au précédent spectacle, "Miam Miam", aucune prestation exceptionnelle n'est à retenir dans "A la française". Les personnalités amusantes et attachantes des uns et des autres (Guilaine Londer, Atmen Kelif, Leila Bekti, Philippe Duquesne, Lionel Abelanski, Patrick Boshart...) ne suffisent pas à sauver une représentation au livret bien trop mince. 

Dommage, vraiment, car Edouard Baer vaut mieux et plus que ça...

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  commander_100x30_02.gif

Ci-dessous quelques images d'Edouard Baer tel que nous l'adorons. Au cours d'une soirée donnée l'an passé au profit d'une association caritative, il meublait brillamment un changement de décor un peu long... Un régal !

Les commentaires sont fermés.