Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/10/2012

Où l'on s'aperçoit (avec désolation) que l'on n'est pas du tout la cible...

Capture d’écran 2012-10-02 à 10.20.53.png

Si l'éclectisme s'avère sans conteste une qualité, il peut parfois vous jouer des tours... Hier soir au Déjazet, le spectacle des "Drôles de Mecs", de toute évidence à destination d'une population adolescente, nous laissa quelque peu circonspects et dubitatifs...

De quoi s'agit-il ? D'un groupe de quatre grands gaillards bien faits de leur personne  proposant un show alliant breakdance et "humour". Sur une incessante et assourdissante bande son d'une heure dix tentant de compiler tout ce qui a pu se faire en génériques télé, chansons de variétés, films et jeux vidéos des années 70 à 90, sur-ponctuée de bruits de baffes, de pets et de "zboïïng !" onomatopesques, ces danseurs plutôt talentueux dont nous saluerons l'énergie enchaînent mimes poussifs pas toujours très fins et numéros de danse relativement brefs. Cela fonctionne cinq minutes si l'on est bienveillant, car la mise en scène est rythmée et l'exécution précise, rigoureuse. Apparemment plus longtemps si l'on n'a pas franchi le cap de la vingtaine. Mais passé ce moment de découverte, on se met à trouver le temps long devant ces multiples  parodies potaches de fin de banquet. Ajoutons que l'on finit par se demander si le public tape des mains parce qu'il reconnaît le générique d'Alerte à Malibu ou parce qu'il est conquis par la performance...

Dans le genre, il y aurait pourtant des choses à faire.  Cela demanderait toutefois un travail d'écriture et de création un tantinet plus poussé. A tous les niveaux. Car même du côté de la danse, c'est un peu court.

Entrés dans l'âge adulte, vous aurez donc bien du mal à vous enthousiasmer...

Dommage.

Tous les lundis au Déjazet.

16:08 Publié dans Critiques, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : critique drôles de mecs théâtre déjazet | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.