Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/10/2012

Un monologue efficace pour un propos qui l'est un peu moins...

Capture d’écran 2012-10-09 à 11.04.14.png

Au Théâtre de la Huchette, le comédien Christophe Allwright incarne un brillant homme d'affaire séquestré par un mystérieux ravisseur. Ligoté sur un tabouret, les yeux bandés, ne saisissant pas les raisons de son enlèvement,  l'homme va se livrer une heure durant à un travail introspectif, tenter de deviner face à qui il se trouve, et effectuer par la même occasion une description assez radicale, toutefois un brin caricaturale, du système capitaliste de notre monde occidental et de ses dérives. 

Ainsi ce personnage sans scrupule, suffisant, self made man méprisant les "assistés", furieux, angoissé, hurle  sa réussite et justifie sa vie, ses actes à son geôlier. Ne manque pas de l'insulter. Dans une situation lui interdisant tout mouvement, lui imposant un jeu minimaliste, ne pouvant transmettre la moindre intention ou émotion par le regard, l'acteur nous donne à voir un travail d'une fort belle intensité passant donc essentiellement par la voix. Précis, rigoureux, puissant, Christophe Allwright nous a convaincus et séduits dans cet exercice relativement périlleux.

Avec ce texte qui se révèle, nous le disions, d'une efficacité dramatique certaine et réserve au spectateur un coup de théâtre final plutôt bien trouvé, l'auteur-metteur en scène Anne Kellen entend s'interroger sur les possibilités d'un monde différent, sous entendu plus juste, et pointe du doigt la  faculté  des hommes à subir un système faute de mieux, de peur du pire. A l'écoute des propos de son héros, nous ne pourrions qu'être d'accord avec sa réflexion. L'excès et la caricature sont pourtant tels dans ce discours qu'on a tout de même envie de dire que c'est un tout petit peu plus compliqué que ça. 

Reste un moment de théâtre de qualité, qui fonctionne dans sa forme et pêche un peu par le fond, porté par un acteur à découvrir.

Pourquoi pas.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  commander_100x30_02.gif

critique à peine un souffle huchette

Photo : LOT

13:49 Publié dans Critiques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : critique à peine un souffle huchette | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.