Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/11/2012

Un petit jeu, cent conséquences...?

affiche au plus simple.jpg

Le Ciné XIII Théâtre propose une comédie dense et intelligente signée Frédéric Tokarz qui, à partir d'une situation amusante, explore en profondeur ses personnages, nous parle d'amour et d'amitié avec une justesse certaine, sans oublier une pointe de gravité. Plutôt réussi. 

"Pitchons" brièvement. Tiphaine et Benoit, mariés, reçoivent ce soir là leur ami Alex, célibataire, ainsi qu'Emilie, collègue de Tiphaine également coeur à prendre. Mais parce qu'Alex n'a aucune envie qu'on le croit disponible, les deux hommes vont échanger leurs rôles, et ce qui s'annonçait comme un jeu anodin va tourner au réglement de comptes parfois saignant, entraînant nombre de révélations. L'amour et l'amitié pourraient ne pas sortir vainqueurs de la soirée...

plussimple-9.jpg

 L'auteur indique avoir été inspiré par Marivaux et son "Jeu de l'Amour..." dont il retrouve par ailleurs le style et l'esprit dans les oeuvres de Woody Allen. Il y a de ceux-là dans "Au plus simple". L'efficacité comique des dialogues cohabite joliment avec le travail introspectif des protagonistes, perturbés par ce reflet d'eux-même. C'est drôle, épais, parfois sombre, souvent cruel. On adhère.

Si la mise en scène prend sans doute un peu trop son temps, elle nous donne à voir quatre comédiens au jeu précis, quelquefois distancié et décalé, surprenant aussi, heureusement loin de celui imposé par le théâtre de boulevard dans lequel nous ne sommes pas. Philippe Hérisson (Alex), en apparence plein d'assurance, et Renaud Danner (Benoit), angoissé de première imbibé d'alcool (partition compliquée adroitement exécutée), se livrent à un combat de coqs sans merci, sous le regard terrifié de Cendrine Orcier (Tiphaine) qui compte les points dans la douleur  et celui amusé d'Elsa Pasquier (Emilie) qui ne comprend rien mais passe une excellente soirée.

Nous aussi, finalement...

Allez-y.

Jusqu'au 5 janvier 2013.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  logo125_27_fnac_bl.gif

plussimple-10.jpg

Photos Gilles Bureau

12:26 Publié dans Critiques | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : critique au plus simple ciné 13 théâtre | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.