Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/11/2012

L'hommage au Septième Art du Cirque National Alexis Gruss...

affiche ellipse.jpg

Comme chaque automne depuis bientôt 40 ans, le cirque à l'ancienne subventionné par le Ministère de la Culture, dont Alexis Gruss vient de céder la direction à ses trois enfants, nous présente un nouveau spectacle. Les numéros qui composent cette 39ème création, intitulée "Ellipse", ont tous pour trame narrative l'évocation d'un film ayant marqué la mémoire collective, reprenant sa musique (live) et son esthétique. 

critique ellipse cirque alexis gruss

Il paraissait délicat, avec une telle thématique, de se passer d'un grand écran. On dota donc le chapiteau d'une toile panoramique sur laquelle un travail vidéo accompagne les artistes tout au long de la représentation. Si l'idée est bonne, le résultat, lui, s'avère plus ou moins convaincant selon les propositions. 

GrussBLACKSWAN.jpg

Nous tenterons ici d'éviter la redondance. Nous l'avons en effet souvent écrit, c'est par sa maîtrise absolue de l'art du dressage équin et des disciplines équestres que la famille Gruss nous émerveille et nous bouleverse. Par sa complicité avec l'animal également. Aussi, pour ce "Black Swan" inattendu, somptueux duo entre Alexis (sur sa monture) et une danseuse classique (à terre), pour ces fascinants enchaînements de voltige (Stephan, Firmin, Charles et Alexandre Grussqu'accompagne un medley de comédies musicales, pour deux séquences grandioses de dressage en liberté sur les musiques de "The Artist" (Alexis, encore ) et du "Grand Bleu" (Maud Gruss), pour une autre, aussi épatante, de jonglage à cheval sur "Le Seigneur des Anneaux", pour les prestations de haute école exceptionnelles de Gipsy Gruss, élégante "Cléopâtre" (entre autres...), il vous faudra courir au Bois de Boulogne, où le cirque s'est installé.

Les entrées clownesques de Francesco Fratellini amuseront pour leur part l'ensemble de la famille, tout comme ce bel hommage à Georges Méliès de Louis Gruss tentant de capturer la Lune (ou plutôt sa lumière). Citons encore l'antipodiste Nathalie Gruss, la contorsioniste Sarah Floress, ou le jongleur Tony Floress, tous talentueux.

La mise en piste de Stéphan Gruss se révèle soignée. Afin de lui donner de l'ampleur, il a fait appel à quatre danseurs professionnels qui emmènent l'ensemble de la troupe vers des mouvements toujours plus gracieux, coordonnés, et chorégraphiés, jusqu'au final en noir et blanc de toute beauté.

On y va !

Réservez vos places en cliquant ci-contre :   logo125_27_fnac_bl.gif

critique ellipse cirque alexis gruss

Photos : K El Dib

Les commentaires sont fermés.