Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/11/2012

Poétique et poignant, l'impossible voyage de Fred Bianconi...

Capture d’écran 2012-11-24 à 09.53.07.png

L'acteur, bien connu des fidèles de la série policière de Canal Plus "Engrenages", adapte pour le théâtre "Voyage Voyages", roman de Laurent Graffet nous donne à voir, en distillant un rire subtil et souvent doux-amer, le parcours ordinaire, un peu "par défaut", d'une sorte d'anti-héros rêvant d'ailleurs. Très fort.

Patrick, la quarantaine, mène une vie tranquille, sans surprise.  Croupier au casino de Caen, il loue et habite un  studio chichement meublé car il ne souhaite pas d'attache, n'a plus trop de contacts avec les membres de sa famille, n'a pas vraiment d'amis, a refusé de se marier, ne le regrette pas. Entretient une vague relation avec la serveuse du restaurant d'à côté. Envisageant son existence loin de cette réalité, pas plus douloureuse qu'épanouissante, il a acheté une valise dans le but de préparer un voyage dont il ignore encore la destination mais qui est pour bientôt, s'est-il juré. Ses tendances naturelles à la procrastination reporteront maintes fois un départ de moins en moins probable. Et pourtant...

critique voyage voyage fred bianconi manufacture des abbesses

Parce que nous sommes nombreux à garder nos rêves dans une valise, parce qu'il y a un peu de Patrick en chacun de nous, ce personnage faussement gris à la fantaisie pudique qui ne demande qu'à s'épanouir, le texte de Laurent Graff nous touche au plus profond. Posant un regard tendre, d'une acuité certaine, et cocasse sur la vie, sur l'hérédité également, à laquelle nul n'échappe, l'auteur met le doigt sur les propensions de l'être humain à parfois brider sa destinée, volontairement ou pas.

Panchika Velez, à qui l'on dut il y a quelques années le superbe "Journal à Quatre Mains", ou plus récemment le plaisant "Mec de la Tombe d'à Côté", signe une mise en scène pertinente, ingénieuse, fluide, limitant à bon escient effets et accessoires, faisant joliment corps avec la poésie du script et du personnage. Tout comme la scénographie de Claude Plet qui nous emmène loin, très loin, et cependant simplement, dans l'émotion visuelle au terme de la représentation.

Tout en finesse, drôle, espiègle, touchant, légèrement mélancolique, Fred Bianconi compose un Patrick d'une passionnante complexité et fait montre de ses fort beaux talents d'interprète, aussi à l'aise et compétent sur une scène de théâtre que devant la caméra. Bravo !

Une réussite totale.

A la Manufacture des Abbesses.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  commander_100x30_02.gif

Voyage, voyages from bianconi on Vimeo.


Photo : Lot

Les commentaires sont fermés.