Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

06/01/2013

Darius Kehtari, subtile Brigitte...

critique brigitte directeur d'agence virginie lemoine vingtième

Très agréable surprise que cette élégante comédie, délicieusement loufoque, de Virginie Lemoine évoquant les différences, prônant l'ouverture et la tolérance. Ici auteur-metteur en scène, la comédienne traite avec finesse et tendresse un sujet casse-gueule, sans jamais tomber dans la mièvrerie ou la caricature, grâce à un texte ciselé et des interprètes remarquables. Au Vingtième Théâtre dès le 16 janvier.

Damien, marié et père de trois enfants, est un agent immobilier pour le moins philanthrope.  Afin que ses clients puissent aisément se loger, il refuse en effet de louer ou vendre trop cher, quitte à réduire ses honoraires au maximum. Constatant l'étonnante faiblesse de son chiffre d'affaire, le Fisc, en la personne de l'aigri et grincheux Monsieur Alvarez, va lui infliger un contrôle. L'inspecteur fera chou blanc dans sa recherche de fraude mais ne tardera pas à découvrir que lorsqu'il est en situation de stress, Damien devient "Brigitte" pour retrouver sa sérénité... Contre toute attente,  ces deux-là auront des choses à se dire et à partager.

critique brigitte directeur d'agence virginie lemoine vingtième

Dramaturgie maîtrisée, sens des dialogues, de l'absurde, humour délicat... La prose de celle qui co-signa des sketches de qualité plus discutable aux côtés de Laurent Gerra dans les années 90 (la faute au comparse ?) révèle un véritable auteur de théâtre qui sait prendre son temps pour installer, développer, personnages et situations. Son univers est par ailleurs empreint d'une poésie extra-terrestre des plus charmantes et nonobstant, dans cette "Brigitte Directeur d'Agence", un ou deux passages trop explicatifs (et plus faiblards) sur la psychologie des personnages, nous fûmes conquis par la plume.

En Damien, Darius Kehtari s'avère irrésitible de drôlerie, fait preuve d'un abattage comique certain qu'il bride intelligemment lorsqu'il se transforme en Brigitte pour dévoiler une fort jolie sensibilité. En talons et perruque, il n'est jamais grotesque. Superbe prestation toute en nuances. Face à lui, Serge Noel compose avec brio cet agent du fisc des plus odieux et psychologiquement noué. Le duo fait merveille. Michel Tavernier, lunaire et émouvant, endosse pour sa part les habits d'un marginal sans le sou prétextant chaque jour une improbable recherche d'appartement pour passer à l'agence boire un café et dérober quelques biscuits. Marie Chevalot, enfin, est une assistante attentive, compréhensive attachante et cocasse. 

N'hésitez pas !

Jusqu'au 3 mars.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  commander_100x30_02.gif

critique brigitte directeur d'agence virginie lemoine vingtième

Photos : Irène Jonas

Les commentaires sont fermés.