Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/05/2013

Gagnez vos places pour la Comédie Française...

Capture d’écran 2013-05-16 à 11.52.10.png

À l'heure de l'Europe et lorsque le monde s'ouvre à nos portes il est grand temps, me semble-t-il, de nous pencher vers la littérature dramaturgique arabe, en découvrant un autre regard sur notre planète, une autre civilisation, un autre monde. Saadallah Wannous est un auteur fondamental dans le monde arabe, qui utilise sa plume comme résistance à l'oppression avec le talent des grands hommes de théâtre. Rituel pour une métamorphose est un texte engagé, à la fois classique dans sa construction mais également subversif comme savait l'être Molière en son temps. Il me paraît important aujourd'hui d'entendre la parole de ce poète, faisant le pari une fois de plus que son     œuvre saura éveiller notre curiosité encore pour les siècles à venir !

Muriel Mayette

Administratrice générale de la Comédie Française

A l'occasion de l'entrée au répertoire de "Rituel pour une Métamorphose", FousdeThéâtre.com et le Français sont heureux de vous inviter aux représentations des 22 et 23 mai prochain, 20h30 Salle Richelieu. 20X2 places à remporter. 

Pour ce faire, soyez les plus rapides à répondre à la question suivante :

Qui est l'auteur de "Rituel pour une Métamorphose" ?

Envoyez votre réponse, accompagnée de vos coordonnées complètes, à :

concours@fousdetheatre.com

Et les gagnants sont : Edouard C. Juliette N. Christiane E.

Robert B. Antoine H. Anne A. Florence F. Jean-Philippe M.

Daniel C. Hubert M. Gilles M. Laurent B. Fabienne C. Sophie C. Michel B.

Fabienne F. Michèle T. Ouazani B. Joelle T. et Jean-Jacques M.

Bravo à eux ! 

Capture d’écran 2013-05-16 à 12.16.31.png

Photo : Cosimo Mirco Magliocca

12:14 Publié dans Concours | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.