Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

21/10/2013

FousdeThéâtre TV : Rencontre avec le directeur de la Porte Saint-Martin...

jean robert-charrier théâtre porte saint-martin théâtre de la ma

Jean Robert-Charrier, trente printemps à peine, dirige depuis plusieurs années maintenant le théâtre de la Porte Saint-Martin, l'une des plus importantes salles de la capitale, sous le regard attentif et confiant de son propriétaire Jean-Claude Camus. Entre ses mains également, les destins du Petit Saint-Martin et de la Madeleine. Lourdes responsabilités donc, mais rien d'impossible pour ce chef d'entreprise battant, à la tête solidement vissée sur les épaules, passionné par son métier et les artistes, qui lâcha ses études de droit à 18 ans afin de faire du théâtre. Tout cela à cause d'un certain Laurent Terzieff...

Au cours de l'entretien qu'il nous a accordé, Jean Robert-Charrier évoque ses souvenirs de spectateur, les enjeux et difficultés de sa profession, ses rêves de producteur, et même le théâtre subventionné. 

Photos : Bernard Richebé 

Commentaires

Je suis un fou de théâtre.

Je suis acteur/comédien amateur, par plaisir, même si je souhaite me professionnalisé, ce n'est pas pour e faire mon gagne pain, mais car c'est une passion.

Je trouve les paroles de Jean-Robert Charrier vraiment bien dites. Bravo pour cette vidéo...

Bonne route à vous...

Cyril

Écrit par : DELMAS | 21/10/2013

Effectivement quand on voit "Divina" tout est dans le décor et les moyens sont grands ce qui cache en partie la pauvreté du texte mais malheureusement on se dit quand même qu'on a vu un mauvais spectacle (et surtout une très mauvaise comédienne-tête d'affiche, là pour le coup le fossé entre la vedette et les seconds rôles est énorme!!)...tout le monde sait pourquoi ce jeune homme est là, à croire que même les réputations s'achètent et que l'argent arrive à cacher la vérité...seulement pour un temps je pense...et le tout Paris continue de faire comme si de rien n'était...pourquoi ne lui avez vous pas demandé pourquoi les spectateurs qui ont vu Divina ne peuvent pas déposer de critiques sur les sites de ventes? et pourquoi finalement il n'y aura pas de tournée? Qu'il nous parle plutôt de ce fiasco plutôt que donner ses leçons de morale d'auteur raté sur le théâtre en général...

Écrit par : Jesse | 21/10/2013

Cher "Jesse",
Je pense que le "tout-Paris" que vous semblez bien connaitre a fort heureusement autre chose à faire que de se demander si je suis légitime ou non dans les fonctions que j'occupe.
Puisque vous posez des questions, j'y réponds sans problème.
Les critiques sont bloquées (sur Billetreduc uniquement), pour la simple et bonne raison que des personnes mal intentionnées se sont ruées sur notre espace critique dès la première de Divina afin de déposer des messages aussi nauséabonds que le votre. Nous n'avons aucun problème avec les mauvaises critiques, c'est le jeu. En revanche, quand les propos sont diffamatoires, nous les évitons. C'est d'ailleurs regrettable car, pour votre information, les critiques de vrais spectateurs, sont, en majorité, bonnes.
Quant à la tournée, rien n'est décidé. Je suis impressionné par votre connaissance du sujet car pour l'instant personne ne sait si nous organiserons une tournée, ou non. Les seules questions qui se posent pour le moment sont au sujet de la taille du décor et du planning des artistes.
Vous n'avez pas aimé Divina. Vous n'aimez pas le jeu d'Amanda Lear. C'est votre droit. Evitez simplement d'inventer cette idée de fiasco. Les recettes sont inégales mais absolument pas mauvaises. Nous avons de belles ovations chaque soir et des salles souvent bien fournies.
Les réputations ne s'achètent pas avec de l'argent mais avec du travail.
Pensez donc ce que vous voulez de ma pièce, mais, évitez de parler en des termes aussi odieux d'une personne que vous ne connaissez pas. Si vraiment vous êtes dérangé par mon travail et ma présence au sein de cette belle famille du théâtre, parlez m'en directement au lieu de le faire publiquement et surtout anonymement. Fort heureusement pour moi, je suis jugé par les spectateurs et les gens du métier sur les spectacles que nous présentons dans nos salles et je ne pense pas nuire à ce point au théâtre en général que vous souhaitez visiblement défendre.
J'aurais pu demander la suppression des passages diffamants de votre charmante intervention, je ne le ferai pas... que chacun les apprécient à la hauteur de leur intérêt.
Contrairement à vous, je signe mon commentaire,
Jean Robert-Charrier.

Écrit par : Jean | 21/10/2013

Je n'ai pas été odieux je dis simplement ce que beaucoup de gens pensent tout bas, mon nom vous ne le connaissez pas donc ça n'a aucune importance...et je n'ai rien dit de diffamatoire je voulais juste donner un avis mais apparemment lorsqu'on ne va pas dans votre sens on est "diffamant"...j'essayais juste d'appliquer votre discours général sur le théâtre à votre pièce en tant qu'auteur qui pour moi ne correspond pas à votre discours c'est tout; peut-être êtes vous meilleur directeur qu'auteur tout simplement...cordialement

Écrit par : Jesse | 21/10/2013

et pour ne pas être diffamant je dirai que Divina n'est pas un fiasco mais plutôt très loin de vos espérances j'imagine (vu vos ambitions) donc une déception pour être moins violent;)

Écrit par : Jesse | 21/10/2013

Merci de proposer une pièce aussi inattendue que La beauté recherche et développement! J'ai adoré à Avignon et encore plus à Paris!
Qu'est ce qui vous a poussé à proposer une pièce aussi risquée?

Écrit par : Claire | 21/10/2013

Les commentaires sont fermés.