Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/11/2013

Au Cirque d'Hiver, les Bouglione se reposent sur leurs lauriers...

Capture d’écran 2013-11-01 à 14.09.32.png

De "Phénoménal", la production 2013-2014 des propriétaires de cet établissement somptueux pourrait bien n'avoir que le titre... Si, comme elle en a l'habitude, l'une des plus anciennes famille de cirque présente un spectacle à la mise en piste incroyablement fluide et léchée, la formule (sur des rails) s'use un peu, et ce qui nous est donné à voir cette année contient pas mal de "remplissage" assez ordinaire, voire anecdotique, pour une infime quantité de numéros véritablement saisissants.

Beaucoup de séquences clownesques, d'abord, à destination des plus jeunes. Sympathiques mais souvent trop longues. Les traditionnels et récurrents intermèdes dansés des "Salto Dancers", désormais bien vus. Comme chaque année, la dernière génération de la dynastie dans une succession de (pas très) grandes illusions. Gentillet. Ou encore les sempiternels  numéros équestres de Joseph puis  Régina Bouglione, jolis mais pas vraiment époustouflants. Et de surcroit parfois mal maîtrisés. 

Plaisante, la présentation des tigres puissants et majestueux d'Hans Suppmeier. Elégants, ces ukrainiens amoureux aux sangles aériennes. Séduisant, ce couple franco-hollandais qui jongle tout en dansant un tango torride. Réussi, ce duo viril de main à main venu d'Italie. Superbe la prestation de Hula Hoop de la rayonnante Romina Micheletty. Brillant, et pour le coup exceptionnel, le travail aux barres parallèles du biélorusse Pasha Voladas...

Moyennement enthousiasmant en revanche, ce numéro de jonglage avec des ballons de foot proposé par une tchèque à la distinction relative, et archi-vue cette roue de la mort colombienne "unique au monde" présentée dans la quasi-totalité des chapiteaux de France et de Navarre...

Bref, nous avons connu meilleur cru, mais enfin l'emballage est soigné (musique live, lumières, transitions...), le moment convainc sans difficulté les enfants, sans déplaire aux parents, et à lui seul l'endroit mérite le déplacement. 

Alors pourquoi pas.

Jusqu'en mars 2014.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  commander_100x30_02.gif

Les commentaires sont fermés.