Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/11/2013

A la Villette, touchant "Bal des Intouchables"...

critique le bal des intouchables les colporteurs parc de la villette

Fondée en 1996 par Agathe Olivier et Antoine Rigot, la compagnie des Colporteurs a toujours donné à voir, à travers ses créations, bien plus que de simples performances circassiennes.  Qu'elle s'inspire de romans d'Italo Calvino, de Boulgakov, qu'elle travaille sur un opéra aux côtés de Giorgio Barberio Corsetti (metteur en scène du fameux "Chapeau de Paille" au Français) ou pour le Cirque du Soleil, l'histoire, le propos, le jeu d'acteur, la musique originale accompagnant l'action, revêtent une importance capitale.

Jusqu'aux fêtes de fin d'année, Les Colporteurs présentent "Le Bal des Intouchables", un spectacle brillant mais sans esbroufe, empli d'humanité mais qui ne dégouline pas de bons sentiments, ayant pour thème la différence et le rapport à l'autre. Un regard tendre, drôle, poétique, émouvant, sur la diversité du genre humain et ses capacités finalement naturelles à tendre la main. Sans oublier des numéros bluffants superbement réalisés. 

critique le bal des intouchables les colporteurs parc de la villette

Les premières images se révèlent aussi amusantes que glaçantes. Au centre de la piste, un homme dépose des sacs poubelle... Qui ne tardent pas à se mettre en mouvement ! De l'un d'eux surgit un bras, d'un autre une jambe, d'un troisième une tête... Mais qui peuvent bien être ces curieux "déchets" qui tentent de s'extirper d'enveloppes pour le moins perturbantes ? Vont-ils "survivre" et trouver leur place dans un univers peuplé de barres, de trapèzes, de cordes ou de fils de fer ne laissant pas vraiment leur chance aux moins habiles. Nul doute que pour y parvenir, tous devront s'aider.

Au sortir du chapiteau, vous aurez constaté que l'on peut faire du mât chinois dénué de toute force physique (incroyable séquence "chewing-gumesque" demandant une technique irréprochable), que les acrobaties sont possibles en fauteuil roulant, que le funambulisme est accessible aux plus gauches pour peu qu'ils possèdent des béquilles géantes, ou encore qu'une descente à la corde chaotique est susceptible de déclencher l'hilarité (savoureuse et communicative) de celle qui fait le périlleux trajet dôme-centre de la piste...

Personnalités attachantes, artistes talentueux, musique enivrante et sophistiquée, timing parfait... Très joli moment passé à la Villette.

N'hésitez pas.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  commander_100x30_02.gif

Photo : Les Colporteurs / Sébastien Armengol

Les commentaires sont fermés.