Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/12/2013

Un peu d'humour sous le sapin...?

Capture d’écran 2013-12-07 à 11.17.34.png

A l'approche des fêtes, les éditeurs-distributeurs multiplient les sorties dvd de seuls en scène qui chaque année partent comme des petits pains (l'an passé Florence Foresti écoula ainsi plus de 400.000 exemplaires de sa "Foresti Party" avant le réveillon). Cadeaux parfaits lorsqu'on ne sait quoi offrir, faciles à trouver, pas trop chers (une vingtaine d'euros), a priori annonciateurs de bonnes soirées , ils devraient une nouvelle fois se faire une place de choix sous le sapin. Voici notre avis sur six d'entre eux, disponibles depuis peu ou dans les jours qui viennent.


Capture d’écran 2013-12-02 à 14.40.42.png"Ils se Re-Aiment" : Le duo Palmade-Laroque se retrouve pour la troisième fois et n'a véritablement plus rien à se dire. Si le premier opus était plaisant, mettant en scène le quotidien d'un couple lambda auquel chacun s'identifiait avec gourmandise (engueulades à propos des parents, soirées entre amis, maîtresses et amants...), le deuxième, au cours duquel ils divorçaient, n'avait déjà plus la même saveur. Celui-ci,
copié-collé d'une recette usée et exploitée jusqu'à plus soif, écrit sur un coin de table en quatrième vitesse, se révèle carrément poussif et véritablement à fuir. Situations capilotractées, sketches redondants, tirant en longueur, répliques faciles n'amusant plus que leurs interprètes (et encore)... On passe ! Chez TF1 Vidéo.

 

Capture d’écran 2013-12-02 à 15.09.20.png

"Les Lascars Gays" : On craignait le pire... Il n'arriva point. Plutôt bonne surprise, en effet,  que la découverte de ces lascars débarquant tout droit de leur banlieue et nous offrant un moment de café théâtre ni grand ni révolutionnaire, certes, mais sympathique, gentiment décalé, bienveillant, s'amusant des clichés de différentes communautés (gay, immigrée, banlieusarde...). On sourit plus qu'on ne rit vraiment à l'écoute des aventures de ces deux grands ados, l'ensemble pourrait être plus travaillé, mais enfin le duo séduit à mesure que le spectacle avance. Eventuellement. Chez France Télévision Distribution. Pour info, la bande-annonce ci-dessous n'est pas vendeuse...

 

Capture d’écran 2013-12-02 à 15.20.52.png"Perruques" : Jonathan Lambert, artiste incontestablement très doué, déroule une galerie de personnages sacrément gratinés et fait preuve d'une réjouissante folie créatrice donnant formidablement vie aux effroyables créatures qu'il a conçues, tour à tour pathétiques, libidineuses, perverses, désespérées, désespérantes... Ses compositions sont épatantes. De l'inénarrable et sautillant animateur de supermarché, Jean-Guy Badiane, à Damien Baizé, obsédé sexuel à lunettes "cul de bouteille". Hélas les textes sont un peu vite écrits, n'osent pas toujours assumer et explorer pleinement le côté malsain ou détraqué des protagonistes. Cela pourrait être plus grinçant, plus trash, plus noir, plus dérangeant. Mais on rit beaucoup. Chez TF1 Vidéo.


Jonathan Lambert Perruques disponible en DVD par Jonathan-Lambert


Capture d’écran 2013-12-02 à 15.45.03.png"Hallelujah bordel !" : Attention, ça décape... Dans son troisième spectacle, Jérémy Ferrari s'attaque aux religions, décortique Bible, Coran et Torah avec l'humour noir qu'on lui connaît. S'amuse de leurs contradictions. Taquine allègrement les religieux et leurs coutumes. Nous rejoue l'arche de Noé, ou l'arrivée au ciel de l'Abbé Pierre...  Bref, ce trublion plein de mauvais esprit qui aime malmener les spectateurs (et ne s'en prive pas !) n'a peur de rien, surtout pas de la bêtise et de l'intégrisme  (sous toutes ses formes) qu'il dénonce avec esprit. Il assure une heure quarante cinq durant un show impertinent à souhait et hilarant. On vous le recommande vivement. Disponible chez France Télévision Distribution.


Bande Annonce DvD Jérémy Ferrari Allelujah Bordel par 20h40productions


Capture d’écran 2013-12-02 à 16.33.46.png"Didier Bénureau : Best of" : Toujours aussi barré, irrévérencieux, et politiquement incorrect, Bénureau s'en donne à coeur joie dans ce spectacle regroupant ses meilleurs sketches, croquant férocement ses contemporains pour notre plus grand bonheur. Au programme, une joyeuse bande de psychopathes  L'odieuse belle-mère harcelant son gendre et sa fille au téléphone ("Patriciaaa !"), un collabo ayant couché avec l'ennemi ("C'est surtout à la Libération qu'on en a bavé..."), un évèque belge père et travelo, un improbable chevalier anglais empétré dans son armure mettant fin à ses jours (irrésistible numéro visuel), un chanteur lyrique revenant de Fukushima (sans voix !), ou encore ce beauf "heureux" qui possède cinq télés et passe ses week ends à Intermarché, sans oublier le cultissime sketch du miroir à deux faces durant lequel il se livre à une imitation quelque peu libidineuse de "Jean Co-que-teau"... Cette insolente folie nous met en joie ! Chez France Télévision Distribution.

 

 

Capture d’écran 2013-12-02 à 16.41.17.png"Muriel Robin revient. Tsoin Tsoin !" : Pour la première fois seule aux manettes, à l'écriture comme à la mise en scène, l'actrice nous délivre une confession humoristico-émouvante sur la dépression qu'elle traversa (et ses origines !). Pour le meilleur et pour le rire, elle se met à nu sans pathos dans un spectacle qui s'avère une réussite totale. Rayonnante, belle, amincie, amoureuse, hilarante, touchante, qu'on se le dise La Robin est libérée, La Robin est de retour, s'empare du plateau avec maestria, et ça fait sacrément du bien à nos zygomatiques !

Elle nous raconte tout. Son enfance assez rude à Saint-Etienne, dans une famille ignorant la tendresse (pas de câlins pas de baisers... Pourtant même une poignée de main aurait fait plaisir, confiera Muriel). Un père qui, rêvant d'un garçon après avoir eu deux filles, la transforma en reine de la perçeuse et des clés de 12. Une féminité qui, du coup, tarda à pointer le bout de son nez. Ses débuts de vendeuse dans la boutique de chaussures des parents. Des rêves de spectacle, le Conservatoire, la rencontre avec Palmade, le succès et... la dépression. De tout cela, Muriel Robin fait des moments souvent impayables, pleins de vérité et d'humanité. Un must ! Chez TF1 Vidéo.

18:59 Publié dans DVD, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

18/11/2013

Chantal Ladesou en DVD...

Capture d’écran 2013-11-18 à 17.14.43.png

Sortie ce jour en dvd du spectacle de l'une des comédiennes les plus déjantées de France et de Navarre. Après des années passées sur les boulevards à sauver, grâce à son incroyable force comique, des pièces parfois médiocres, souvent mauvaises, Chantal Ladesou faisait en 2009 son retour au one woman show. Quatre ans durant elle a bourré les salles, à Paris comme en province, tourne toujours, et s'apprête à remplir l'Olympia en février 2014 pour trois dernières irrévocables. 

Elle entre en scène parodiant un vaudeville navrant (l'épouse qui revient d'une journée de shopping avenue Montaigne et surprend son mari dans le placard avec un jeune homme). Démarche ondulante improbable, intonation, diction et débit qui n'appartiennent qu'à elle, apartés en pagaille (tant et si bien qu'elle ne sait plus où elle en est...). A peine quinze secondes que le rideau s'est levé et la salle hurle déjà de rire, conquise. Avec ce premier sketch évoquant sa carrière de "boulevardière", Chantal Ladesou fait preuve d'une humilité et d'une auto-dérision que l'on ne saurait que trop conseiller à certains.

Que nous raconte t-elle ensuite ? Sa passion pour les meubles Ikea (une pro de la visseuse), mais aussi pour les "Macumba" (boîtes de province le long des nationales dans lesquelles elle adore se rendre après une représentation, lorsqu'elle est en tournée avec "Ma femme est rentrée parce qu'elle est folle"...). Elle nous parle encore de la comédie musicale qu'elle vient de s'écrire...

Mais le propos reste secondaire tant ce qui importe dans ce seule en scène est bien le "pétage de câble" permanent de cette femme qui n'en finit jamais de ses digressions, de son dialogue avec le public, de ses bons mots. Cinglante, pétillante, borderline, d'une efficacité incomparable,  Chantal Ladesou fait son show. Pour le plus grand bonheur du public venu la voir pour ça.

Jubilatoire !

"J'ai l'impression que je vous plais... Vraiment !"

DVD disponible à la vente au prix de 20€ environ.

A l'Olympia les 22 et 23 février 2014.

Réservez vos places en cliquant ci-contre :  commander_100x30_02.gif

11:17 Publié dans DVD, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (1) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

18/08/2013

Sortie dvd Comédie Française : Traditionnelle livraison de fin d'été...

Capture d’écran 2013-12-07 à 15.37.55.png

Tandis que les comédiens français profitent de vacances bien méritées, les Editions Montparnasse sortent ce lundi 19 août trois captations issues des archives de la maison. Et bonne nouvelle, pas trop de kitscherie ou de désuétude dans ce qui nous est cette fois-ci proposé, nonobstant le grand âge des mises en scène. 

Un "Triomphe de l'Amour" de 1978, d'abord, de facture classique mais plutôt gracieux, élégant, amusant, dirigé par Yves Gasc. Pour donner la comédie sacrément alambiquée de Marivaux où le travestissement est roi, Fanny Delbrice (fille de Pierre Dux, alors patron de l'institution...) dont le jeu n'est pas honteux mais qui avouons-le, ne fait pas d'étincelle... Michel Aumont, Raymond Acquaviva, Yves Pignot, Gérard Giroudon, Yvonne Gaudeau, ou encore la regrettée Dominique Constanza, tous très justes.

Un Pirandello fort réussi ensuite, d'une belle intensité, monté spécialement pour la télévision en 1968 par François Chaumette.  Dans "La Volupté de l'Honneur", où l'importance des apparences prévaut sur le bonheur des personnages, s'illustrent brillamment le metteur en scène lui-même, Jacques Toja et Michel Etcheverry, sans oublier la superbe Geneviève Casile, contrainte d'accepter un mariage arrangé parce qu'enceinte d'un homme marié...

Un Victor Hugo flamboyant, enfin, capté en 1975. Avec "Hernani", le généreux, enthousiaste, excessif Robert Hossein, qui signe le spectacle, côtoie une grandiloquence qui lui va comme un gant. Portée par un François Beaulieu au charisme indéniable, à la diction moderne, sanguin à souhait, une Geneviève Casile (encore) absolument bouleversante, et l'impeccable (et méconnaissable...) Nicolas Silberg, la représentation se révèle des plus réussies. 

Il vous faudra en revanche attendre le 3 septembre pour profiter du formidable "Chapeau de Paille d'Italie", sortant dans la collection des succès actuels de l'institution. Emmené par les extraordinaires Pierre Niney et Christian Hecq, ce réjouissant cauchemar éveillé transposé dans les 70's, rythmé par un improbable rock tzigane, issu de l'imagination fertile et délirante de Labiche et Giorgio Barberio Corsetti, metteur en scène, réveillera les zygomatiques des plus sérieux ennemis du vaudeville.


DVD disponibles à la vente aux prix de 13 et 15€

Photo : Christophe Raynaud de Lage

12:16 Publié dans DVD, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |

29/07/2013

Pour occuper vos bambins avant de partir à la plage...

 

classiques au fontaine colette roumanoff


Parce qu'il est dangereux de s'exposer au soleil avant 16h ou 17h, et parce que de temps à autre la pluie s'invite dans les stations balnéaires, on ne sait pas toujours comment occuper la marmaille... Aussi ne saurions-nous que trop vous suggérer de glisser dans vos valises quelques DVD de la Compagnie Colette Roumanoff, matériel de secours bien utile qui divertira votre progéniture tout en la cultivant...

L'an passé, souvenez-vous, nous évoquions les cinq premiers volumes de cette collection de classiques montés avec des moyens modestes, aux mises en scène appliquées et aux costumes pour le moins bigarrés...  Elle s'est depuis enrichie de six autres titres que nous avons eu le plaisir de visionner : "Tartuffe", "Hamlet", "L'Ecole des Femmes", "Dom Juan", "Le Cid" et "Le Mariage de Figaro".

Donnés à entendre par une troupe investie homogène et enjouée, même si elle n'est pas toujours idéalement distribuée (acteurs trop vieux ou trop jeunes), Molière, Beaumarchais, Shakespeare  et Corneille sont plutôt bien traités. Dans le désordre, nous avons aimé la truculente Dorine d'Isabelle Laffite, l'Elmire habitée de Valérie Roumanoff (moins séduits par son Agnès à l'ingénuité trop fabriquée). Nous fûmes convaincus par le Tartuffe complexe et mystérieux de Serge Catanèse, par l'amusant Sganarelle de Patrice Vion (dont l'Arnolphe est par ailleurs trop gesticulant), l'épaisseur du Hamlet de Renaud Heine, ou encore la Marianne sensible et énergique de Carine Montag.

En résumé, le travail présenté se révèle de bonne tenue, quelquefois un peu académique, pourrait gagner en fantaisie, mais constitue une excellente introduction et initiation aux auteurs classiques. N'hésitez donc pas à faire découvrir aux plus jeunes les propositions de cette troupe pensionnaire du Théâtre Fontaine,  d'autant qu'elle est désormais bien seule sur ce créneau, après la triste disparition de l'Ecla Théâtre l'an passé. 

Reprise des représentations en octobre.

http://www.theatre.roumanoff.com

12:17 Publié dans DVD, Vidéos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : classiques au fontaine colette roumanoff | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook | |  Imprimer | |